Retour de flamme du crochet

Aujourd’hui je vous raconte comment le crochet est revenu dans ma vie.

Je fais pas mal d’activités manuelles avec ma fille. Elle a 4 ans donc la couture devient vite compliquée. Un week-end de l’année dernière, j’ai retrouvé chez ma mère mon vieux tricotin et j’ai voulu l’essayer avec ma fille sauf que pour ses petites mains c’est un peu difficile. Cela va plutôt vite mais souvent la laine se décroche des petits crochets et même pour moi c’était devenu un rébarbatif.

img_9138

J’avais vu sur le net que l’on trouvait faire des petites animaux avec mais je voulais que ma fille puisse aussi faire du tricotin. J’ai donc profité du salon Créations & savoir-faire 2016 pour faire l’acquisition d’un tricotin automatique compris dans un kit de Woolkiss. Autant vous dire que ma fille était ravie. Y a pas photo sur le temps gagné avec le tricotin mécanique, non?

img_9858-1

J’ai fini par ressortir mes crochets en me demandant ce que je pourrais bien faire et j’ai repris doucement pour voir si j’y arrivais encore. J’ai également retrouvé un livre avec des modèles de crochet mais ils sont, comment dire, légèrement vieillots. A force de visiter des blogs et de surfer sur Pinterest (la base), je suis récemment  tombée sur des tutos d’animaux Amigurumis au crochet et plus exactement sur un tuto de cœur en crochet avec des photos (youhou!!) sur le blog de Petite maille. Cependant, certains détails étaient obscurs pour moi malgré les photos. Je n’avais pas fait de crochet depuis au moins 20 ans et j’avais surtout à mon compteur des écharpes, des carrés de 5cm x 5cm. Du basique en somme. Pas d’augmentations ou de diminutions. J’avais notamment oublié la différence entre les mailles. Là j’ai pensé « Youtube est ton ami ». Et Bam, j’ai trouvé exactement ce que je cherchais. En anglais mais les images parlent d’elles-même. La vidéo c’est toujours plus parlant, en tout cas pour moi. J’ai utilisé la laine que j’avais déjà à la maison. Celle du kit Woolkiss pour le tricotin et aussi de la laine achetée chez Buttinette pour faire des pompons avec ma fille.

img_0540

img_0542

J’ai montré ce 1er petit cœur à ma fille et lui ai, bien évidemment, offert. Elle l’a gardé précieusement pour dormir mais comme il est tombé sous son lit à deux reprises, je l’ai attaché à sa poupée favorite avec un des fils de tricotin qu’elle a fait il y a deux mois.

img_0569

Quant à moi, je suis devenu complètement, on peut le dire, accro. Je me suis dit aussi qu’il fallait que je m’entraîne pour passer ensuite aux animaux Amigurumis.

Donc, depuis 5 jours, je ne fais que ça le soir devant la télé. Je passe en revue aussi les tutos que j’aimerais faire. Des doudous trop mignons, un petit panier etc….. Je montre mes travaux terminés à ma fan number 1 et nous nous extasions devant ces jolis petits cœurs, rembourrés avec la ouate achetée il y a plusieurs mois.

img_0626

Points positifs : J’ai appris de nouveaux termes et des techniques de base que je ne connaissais pas.

Points à améliorer : Tout

Temps de réalisation : Je ne me suis pas chronométrée mais c’est assez rapide

Tutos : Coeur en crochet en photos (français), Coeur en crochet en vidéo (anglais)

Laines : Kit Mots Doux en Laine, Laine Bravo

Rembourrage : Ouate

Crochet : 1 crochet de 4 mm

Couverture et Grèce antique

Bon je vous avais prévenu, je suis une procrastinatrice de compétition. Pas d’articles depuis le 2 septembre, c’est pas terrible pour un blog qui débute. Espérons que 2017 sera plus alimenté.

Tout d’abord, je vous souhaite une très bonne année 2017, qu’elle soit créative, motivante et pleine de bonheur. Mais n’oublions pas qu’il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir mais il faut faire et faire… C’est en tout cas, ma résolution de cette année. Pas de choses précises mais les choses que je dois faire, je vais les faire et pas seulement essayer. Grand programme, hein ?

Et rien de mieux pour bien commencer, que d’écrire enfin un article pour le blog. Je vais vous montrer la couverture terminée depuis 15 jours pour un petit garçon né cet été. Oui je sais, ça craint d’être aussi lente…

Mais laissez-moi vous raconter aussi pourquoi j’ai mis autant de tant à m’y mettre. Lorsque de mes dernières cousettes, j’avais remarqué que des points sautaient. Au début cela concernait des points particuliers comme le point de bourdon. Ce qui me causait beaucoup de problèmes pour faire mes couvertures. Ensuite c’était le point droit et là j’ai eu peur d’avoir bousillé ma machine. J’ai tout fait : ré-enfiler ma machine, changer les fils (pensant que ceux que j’utilisais étaient trop vieux), rembobiner une nouvelle canette, changer la tension, changer la pression du pied etc…. Du coup, je me mettais devant ma machine de plus en plus difficilement.

Et puis, en faisant cette nouvelle couverture, à force d’avoir mon fil qui se cassait et mes points qui sautaient, j’ai finis par me poser avec le mode d’emploi de ma machine. J’ai ré-enfilé « correctement » la bobine de fil supérieur en suivant étape par étape comme si je venais d’avoir machine et me suis rendu compte que je ne le faisais pas correctement depuis un certain temps car je n’amenais pas le fil supérieur entre les disques de tension.

Voilà le résultat de plusieurs mois sans toucher sa machine. On oublie et on fait n’importe quoi, persuadée qu’on fait tout correctement. Il a fallu aussi que je nettoie l’amas de fils cassés et de poussière qui s’était accumulé dans cette partie de la machine. Depuis cela va beaucoup mieux et tout glisse… Je ne dis pas que je suis plus prolifique mais je sors ma machine sans aucune réticence. Conclusion : toujours revoir ses basiques et ne rien prendre pour acquis quand on est débutante.

Bref, revenons-en à la couverture du petit Aias (prononcé éyas). Les parents ont choisi ce prénom qui est issu de la mythologie  grecque. J’avais un peu de mal à trouver un thème aussi original. Mon chéri m’a très judicieusement suggéré le thème du guerrier grec. J’ai donc fait des recherches sur le casque que je pourrais reproduire. J’avais une idée sur la forme des lettres du prénom.

J’ai ajouté le galon doré que je trouvais très joli et bien sûr, ma petite étiquette personnalisée.

Pour le verso, j’ai choisi un tissu en coton avec des petits moutons car il s’agit tout de même d’une couverture pour bébé.

Bon, il m’en reste une à faire très rapidement. Donc je vous dis à très vite.

2017 ça va dépoter.

Points positifs : Amélioration de mes appliqués au point de bourdon – meilleure compréhension de ma machine à coudre

Points à améliorer : Toujours les mêmes ou presque – Contour de la couverture – fermeture de la couverture

Temps de réalisation : je ne saurais pas dire tellement il y a eu d’aller-retour.

Patron : Home made

Tissus : Satin de Coton jaune uniTissus Velours MinkeeTissu Coton RougeThermocollant Entoilage de renfort sawaflor 200g/m²Tissu coton mouton gris

 

Couverture spatiale pour bébé

Il est toujours un peu compliqué de trouver des cadeaux de naissance. Pour un premier, en général, les parents se retrouvent souvent avec des choses en double. Pour un deuxième ou un troisième, ils ont déjà tout ce qu’il faut. Je pourrais coudre des vêtements mais un bébé ça grandit finalement assez vite et j’ai envie d’offrir des cadeaux qui durent et bien sûr, fabriqués de mes petites mains.

Quand ma fille avait un an et demi, je lui ai fait une housse de couette avec son prénom en appliqués qu’elle a beaucoup aimé. 

Un an plus tard, j’ai eu envie de faire un couverture toute douce et chaude pour la fille d’une copine. J’ai préparé mon idée sur le papier et ensuite j’ai acheté mes tissus et commencé à coudre.

J’ai beaucoup aimé coudre cette couverture, surtout que je sais que la petite Lou l’utilise encore aujourd’hui.

Récemment, j’ai cousu une autre couverture toute douce pour un petit garçon.

Je n’y avais pas pensé en la faisant mais ses parents l’utilisent aussi un peu comme tapis d’éveil.

Et puis cet été, j’avais en prévision 2 naissances à honorer. Comme je l’ai sûrement déjà mentionner, je suis une grande procrastinatrice devant l’éternel et du coup, je m’y suis mise un peu à la dernière minute. Je cherchais une idée de thème cette fois. J’ai d’abord voulu faire un thème sur le signe astrologique mais  je trouvais que ce n’était pas assez original. Et puis en cherchant des tutos sur Youtube sur comment faire des supers contours de couverture, je suis tombée sur le site Man Sewing with Rob Appell et sur son blog, j’ai trouvé un modèle de couverture spatiale « Out of this world ».

J’ai donc repris et décalqué les éléments pour celle que je voulais faire, coupé, retracé sur du thermocollant, coupé puis collé avec un fer à repasser sur mes tissus. J’ai assemblé le tissu en étoiles bleu marine avec le minkee étoile jaune endroit contre endroit, retourné les deux tissus sur l’endroit et inséré mon entoilage de renfort avant de refermer le tout. Et voilà:

Martin

Je suis assez contente de moi, même si tout ce qui ne va pas me saute aux yeux: l’étiquette qui est de travers (que j’ai fait faire chez Nominette), le tissu qui part sur les côtés et la fermeture de la couverture qui a été un vrai problème pour moi cette fois.

Cette jolie couverture, faite avec amour, a été livré, il y a quelques jours et elle a beaucoup plu, ce qui me fait immensément plaisir.

J’en ai encore 1 en prévision pour un petit garçon qui est né aussi cet été.

Tous les tissus viennent de Ma petite mercerie sauf le tissu jaune des lettres R et I qui sont des chutes du Satin de coton jaune uni qui sont des chutes de mon bustier « Magnétique » et qui vient des Coupons de St Pierre.

Points positifs : Amélioration de mes appliqués au point de bourdon

Points à améliorer : Pose de l’étiquette – Contour de la couverture – fermeture de la couverture

Temps de réalisation : 2 x 3h

Patron : Out of this World Quilt Free Template du site de Man Sewing with Rob Appell

Tissus : Satin de Coton jaune uniTissus Velours MinkeeTissu étoiles blanc/marineTissu étoiles blanc/rouge –  Thermocollant Entoilage de renfort sawaflor 200g/m²

Aime comme Magnétique

Il y a 2 ans, au salon CSF, j’ai craqué sur le patron « Aime comme Magnétique » de la marque « Aime comme Marie ». On ne peut pas dire que cela soit mon genre de vêtements, pour quelque occasion que ce soit, mais j’ai craqué pour le modèle.

2 ans plus tard, chaque fois que je croise ce patron, il me fait de l’œil mais la peur m’empêche de m’y atteler.

J’ai finalement décidé de me lancer pour un mariage que j’avais début juillet. Avec beaucoup d’appréhension et de pression car en bonne procrastinatrice, j’ai commencé 3 jours avant le jour dit. Alors que j’étais au courant du mariage depuis des mois et que j’ai choisi de faire cette combinaison depuis des mois.

J’ai choisi un Satin de Coton jaune uni avec une bonne tenue pour le bustier et un Jersey de Coton noir pour le pantalon pour être à l’aise. Les 2 tissus viennent du site « Les Coupons de St Pierre ».

J’ai pris ma taille habituelle 36 et le patron étant prévu pour 1m65, c’était impeccable.

La réalisation se fait en 2 temps : d’abord le bustier et ensuite le pantalon.

Après avoir dépassé ma peur de la découpe du tissu, j’ai trouvé que les instructions étaient plutôt claires. J’ai thermocollé les parties du bustier comme indiqué sur les instructions et au fur et à mesure du montage, le côté travaillé du drapé donnait vraiment un côté chic et original.

L’insertion de l’élastique dans la partie dos m’a rassuré sur le maintien de l’ensemble. Doublé dans le même tissu le bustier était peut-être un peu trop chaud pour l’été qui arrivait enfin. Mais ce n’est pas gênant pour une frileuse comme moi. Pas de bande antidérapante pour moi car le bustier se maintenait très bien sans.

Par contre, si la découpe du pantalon n’a pas été un problème, le montage a été un peu compliqué pour moi. Je pense que cela vient du tissu trop fluide et trop élastique. En plus, la coupe carotte ou sarouel, à vous de voir, ne me convient pas du tout. J’ai tenté d’arranger l’effet à l’entrejambe, sans savoir ce que je faisais et cela n’a rien arrangé. De nombreux plis indélicats se sont formés.

La pose de la fermeture éclair a été une épreuve qui s’est fini en faisant une espèce de bec pas très classe à l’arrière du pantalon et elle n’est pas, mais alors pas du tout invisible. Gloups…

Résultat : j’ai fini à 4h du matin l’avant-veille du mariage qui se passait loin de chez moi et donc impossible de reprendre quoi que ce soit. J’ai fini par porter une tenue « plan B ».

Je vais donc découdre le pantalon et faire une jupe pour aller avec ce bustier qui me plaît vraiment beaucoup.

IMG_8185

Points positifs : Facilité de montage du bustier

Points à améliorer : Pose de la fermeture éclair invisible – Choix du tissu pour le pantalon – Coupe du pantalon à ajuster

Temps de réalisation : 2 x 6h

Patron : Aime comme Magnétique de Aime comme Marie

Tissus : Satin de Coton jaune uniJersey de Coton noirThermocollant– Bande Élastique de 2cm de large – Fermeture éclair invisible

Folie des coussins

J’avais besoin depuis plusieurs mois de coussins pour la maison. Alors j’en ai profité pour enfin utiliser un kit coussin- inspiration Alice au pays des merveilles – de la marque « Esprit de fée » dont je trouve les illustrations magnifiques et que j’avais acheté au salon CSF de l’année dernière. Évidemment, il trône dans la chambre de ma fille.

IMG_8086

Son papa, grand fan de Game of Thrones, a eu le sien aussi, avec un panneau de tissu déniché sur la boutique Etsy de This Shop really rocks.

IMG_8087

D’autres coussins vont suivre.

Chemise de nuit pour petite fille sage

Dernièrement, ma fille de 4 ans me réclamait des chemises de nuits.

J’ai bien évidemment beaucoup de patrons de robes, jupes et pantalons en tout genre mais très peu de vêtements de nuits.

Mon seul patron de chemise de nuit est celui de « Couture simple pour enfants sages » d’Emma Hardy, duquel j’avais déjà réalisé le chapeau réversible et la robe de fête.

J’ai choisi un tissu Piqué de coton imprimé sur fond rose acheté sur « Les coupons de St Pierre » que j’avais déjà utilisé pour faire une housse de couette et une taie d’oreiller pour ma fille et dont il me restait encore un grand pan.

Le temps de réalisation a été assez rapide pour que ma fille puisse en profiter le soir même. Elle était ravie. Pas de difficultés particulières mais je n’ai pas ajouté le ruban préconisé pour ce modèle.

Il faudrait que je la refasse avec un tissu plus léger.

IMG_8085

Temps de réalisation : 3h

Patron : Chemise de nuit de « Couture simple pour enfants sages »

Tissus : Piqué de coton imprimé sur fond rose – Élastique plat de 6mm de large

Bienvenue chez moi

IMG_3214

Je m’appelle Vanessa et je vis en région parisienne.

Pendant ma grossesse, obligée dès le 5ème mois de rester à la maison, j’ai passé énormément de temps à surfer sur internet. J’ai d’abord eu envie de préparer moi-même les faire-parts de naissance puis petit à petit a germé l’idée de faire tout plein de choses pour ma fille.

Une amie Amandine qui vit à Londres et qui est très prolifique dans la création qu’elle soit sur papier ou sur tissu m’a beaucoup inspirée pour me tourner vers la couture. J’ai découvert un web foisonnant de blogs sur la couture, de tutoriels et aussi de blogs de DIY qui m’ont donnée envie de fabriquer aussi de mes propres mains à la naissance de ma fille.

Mon gros problème est que je suis une procrastinatrice de compétition. Pour vous donner une idée, j’ai envoyé mes faire-parts de naissance, ma fille avait 4 mois. J’avais déjà essayé de me mettre à la couture (avec l’aide de ma maman d’amour)  quand j’étais adolescente mais la complexité de mon projet, la machine à coudre familiale et le tissu choisi (du satin) ont eu raison de ma patience et de ma confiance en mes capacités de pouvoir faire quoique ce soit de mes propres mains.

C’est pourquoi je savais qu’il me fallait prendre des cours avant de me lancer dans l’achat coûteux d’une MAC. J’ai parcouru longtemps le web pour trouver ce que je recherchais et je suis tombée sur Activ’Couture. J’ai testé un premier cours pour voir, celui des débutants et j’ai adoré repartir avec ma création et avec beaucoup moins d’appréhension concernant la couture et la machine à coudre. J’ai pris un forfait de 6 mois de cours. C’est un endroit convivial, à effectif humain et Fatiha prend le temps d’expliquer de façon pédagogique et pratique. Trois mois plus tard, j’ai acheté ma MAC, c’était il y a 3 ans.

J’ai envie de partager cette passion et besoin de m’améliorer car c’est en faisant que l’on devient ce que l’on désire. Me voilà.